Archive: 5 septembre 2023

Crise aux Restos du coeur : Patrick Bruel et Les Enfoirés réfléchissent à “une initiative”

Patrick Bruel et Les Enfoirés partent à la rescousse des Restos du coeur. L’association n’arrivant plus à faire face à la hausse des demandes en raison de l’inflation, le chanteur réfléchit à un moyen d’action pour récolter des fonds.

Jamais Les Restos du coeur n’avaient été dans une pareille situation. En raison de l’inflation et de la hausse des demandes, l’association n’arrive plus à s’en sortir financièrement. Le 3 septembre dernier, Patrice Douret, le président des Restos du cœur, a lancé un SOS dans les colonnes du Parisien pour demander de l’aide au gouvernement et aux grandes entreprises. Un cri du coeur qui a bouleversé la troupe des Enfoirés qui se retrouve tous les ans sur scène pour organiser une série de concerts afin de récolter des fonds pour payer des repas à ceux dans le besoin. Bouleversés par cette terrible situations, de nombreux chanteurs se mobilisent désormais pour trouver une solution. Alors que Julien Clerc a lancé un grand appel aux dons sur BFMTV, Patrick Bruel, lui, réfléchit à un moyen d’action comme il l’a expliqué dans les colonnes de Midi Libre.

Patrick Bruel et Les Enfoirés passent à l’action

Le chanteur de 64 ans envisage un projet à fort impact. « On en parle déjà, on a un groupe WhatsApp sur lequel on discute tous, les artistes et Anne Marcassus (productrice des Enfoirés, NDLR). Et nous nous préparons à faire d’autres actions. On réfléchit à une initiative« , a-t-il expliqué, tout en rappelant que tous les membres des Enfoirés ne restaient pas les bras croisés et étaient motivés et pleinement engagés pour Les Restos du coeur. Une mise au point nécessaire pour lui. « Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n’ai jamais raté une édition, on donne notre temps, notre énergie et bien entendu, aucun artiste n’a jamais touché un centime pour participer aux Enfoirés, a-t-il assuré. C’est une histoire, c’est une famille, c’est se sentir utile, être utile. Donc tout le monde va se réunir pour faire face à cette situation. Mais, aujourd’hui, comment on peut imaginer qu’en France, au cœur de l’Europe, en 2023, il y ait autant de gens qui ne mangent pas à leur faim« . Pas question pour Patrick Bruel et ses camarades d’abandonner les plus démunis.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Les Restos du Cœur en difficulté : Patrick Bruel, Julien Clerc… Comment les membres des Enfoirés se mobilisent

Depuis le cri d’alarme lancé par les Restos du cœur pour signaler que l’association était en grande difficulté, de nombreuses initiatives se font connaître. Bientôt, la troupe des Enfoirés pourrait rejoindre les rangs de ceux qui veulent sauver l’association, a confié Patrick Bruel.

La suite sous cette publicité

Publicité

C’est un appel à l’aide qui a attiré l’attention de nombreuses personnalités politiques et médiatiques. Les Restos du cœur, association fondée par l’humoriste Coluche en 1985 et qui est un acteur fondamental de l’aide alimentaire – elle représente plus du tiers de celle-ci en France grâce à son maillage territorial très dense, se retrouve en difficulté. Son président Patrice Douret a expliqué ce dimanche au journal de 13 heures de TF1 que l’organisation traversait actuellement une crise, à tel point qu’elle pourrait disparaître. Dans le contexte actuel d’inflation, d’augmentation des prix des produits d’alimentation et de l’énergie, il manquerait à l’association plus de 35 millions d’euros pour boucler son exercice. Pour réduire ses coûts, l’association a annoncé qu’elle allait devoir réduire le nombre de ses bénéficiaires, toujours avec la crainte de devoir fermer « d’ici trois ans ».

Des initiatives et des appels à la mobilisation

Un cataclysme annoncé qui a déclenché plusieurs réactions et une vague d’émotion. Plusieurs initiatives sont lancées pour pallier cette situation. Le gouvernement a annoncé une aide de 15 millions d’euros. De son côté, la famille de Bernard Arnault, un des hommes les plus riches du monde, propriétaire du groupe numéro un du luxe LVMH, a promis un don de 10 millions d’euros. Côté musiciens, on tire aussi la sonnette d’alarme. Julien Clerc, interrogé par BFMTV lundi soir, a appelé à la mobilisation : « La septième économie mondiale ne peut pas tolérer chez elle qu’on ne puisse pas nourrir leurs enfants. Je crois qu’il n’y a rien de plus terrible que de ne pas pouvoir donner à manger à ses propres enfants. C’est ce qui risque d’arriver aux gens, de plus en plus nombreux, qui font appel aux Restos du cœur ».

La suite sous cette publicité

Publicité

Publicité

Les Enfoirés se tiennent prêts à aider

Tout comme lui, un autre artiste qui contribue à l’organisation caritative par sa participation aux Enfoirés, plus de 31 fois pour son cas, a évoqué la crise des Restos du cœur. Sachant que le concert annuel de la troupe d’artistes permet de dégager des ressources financières supplémentaires à l’association, Patrick Bruel a donné une interview en exclusivité dans le quotidien régional Midi Libre dans laquelle il a confié que les Enfoirés envisagent eux aussi de prendre une initiative : « On en parle déjà, on a un groupe Whatsapp sur lequel on discute tous. Et nous nous préparons à faire d’autres actions. On réfléchit à une initiative. Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche (…) donc tout le monde va se réunir pour faire face à cette situation ».

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Les Restos du Cœur en danger, Julien Clerc lance un appel : “L’initiative de Coluche était extrêmement noble”

Les Restos du Cœur pourront-ils nourrir ceux qui en ont besoin cet hiver ? « La septième économie mondiale ne peut pas tolérer que, chez elle, on ne puisse pas nourrir ses enfants« , s’inquiète Julien Clerc sur BFMTV lundi 4 septembre, au lendemain de l’alerte lancée Patrice Douret, président des Restos du Cœur. L’association créée par Coluche, et qui réalise plus d’un tiers de l’aide alimentaire en France, est dans le rouge, en raison de l’inflation qui augmente le coût de ses achats, tout en faisant exploser du nombre de bénéficiaires.

« Je crois qu’il n’y a rien de plus terrible que de ne pas pouvoir donner à manger à ses propres enfants. C’est ce qu’il risque d’arriver à des gens qui, toujours plus nombreux, font appel aux Restos du Cœur », poursuit sur BFMTV Julien Clerc, qui s’est investi à 16 reprises dans le spectacle des Enfoirés, qui permet d’alimenter les caisses de l’association. « L’initiative de Coluche était extrêmement noble et je ne crois pas qu’il y a beaucoup de pays où un artiste a pu mobiliser tous ses camarades, et finalement toute la société à une œuvre aussi belle. » Pour le chanteur de 75 ans, cette situation est symptomatique d’un problème plus large.

PHOTOS – Tensions ou amitiés, Muriel Robin, Michèle Laroque, Pascal Obispo…, ces artistes dévoilent les coulisses des Enfoirés

Restos du Cœur : combien manque-t-il dans les caisses ?

Car si Julien Clerc salue l’initiative de Coluche qui lui survit toujours aujourd’hui, il estime que la création des Restos du Cœur est la preuve d’une défaillance politique. « Nous les artistes, nous sommes tous très heureux d’y participer, c’est notre fierté. Mais les Restos du Cœur ne devraient pas exister. Ça aurait dû être à l’État français de prendre cela en charge dès le début », analyse-t-il sur BFMTV. « Je crois qu’il faut que tous les acteurs économiques de France se mobilisent pour aider. »

Les Restos du Cœur accusent un trou de 35 millions d’euros dans leur caisse. Le gouvernement a annoncé une aide supplémentaire de 15 millions, mais Patrice Douret rappelle que sur cette somme 10 millions étaient déjà prévus. L’État français n’ajoute donc que 5 millions d’euros. Le plus riche des Français, l’homme d’affaires Bernard Arnault, met également la main à la poche. Sa famille a annoncé faire un don de 10 millions d’euros. La fortune de Bernard Arnault, seul, est estimée à plus de 200 milliards d’euros. Une fois ses deux versements perçus, il manquerait donc encore 20 millions d’euros aux Restos du Cœur.

Crédits photos : Capture d’écran BFMTV

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Selon Patrick Bruel, les Enfoirés « réfléchissent à des initiatives » pour aider les Restos du cœur

Interviewé par Midi Libre, le chanteur Patrick Bruel, membre de la troupe des Enfoirés depuis trente ans, a assuré que les artistes étaient très attentifs à la difficile situation financière des Restos du cœur. 

« On réfléchit à une initiative, ou des initiatives, a précisé l’artiste. Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n’ai jamais raté une édition. » Selon Patrick Bruel, les Enfoirés vont se mobiliser pour récolter de l’argent pour l’association.

« On en parle déjà, on a un groupe WhatsApp sur lequel on discute tous : les artistes, Anne Marcassus (productrice du spectacle des Enfoirés, NDLR) et l’équipe de production des Enfoirés. Nous nous préparons à faire d’autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions »

Patrick Bruel

« La solution est à la fois politique, sociale, sociétale » selon Patrick Bruel. « En 24 heures, un élan de solidarité commence déjà à naître, il y a déjà beaucoup de mouvements, les pouvoirs publics sont réactifs, des grands chefs d’entreprise aussi, on peut saluer leur réactivité. »

Appel à l’aide

Dimanche, le président des Restos a lancé un appel à l’aide, exposant les lourdes difficultés de l’association pour faire face notamment à l’inflation et à l’augmentation du nombre de bénéficiaires. 

« Aujourd’hui, nous ne sommes pas suffisamment solides pour absorber le flux de personnes qui ont besoin d’aide alimentaire », a expliqué à l’AFP Patrice Douret, président de l’association créée en 1985 par Coluche. « Si rien n’est fait, on pourrait devoir fermer d’ici trois ans ». Invité du journal TV de TF1 dimanche, Patrice Douret a lancé « un appel aux forces politiques et économiques de notre pays » pour le « lancement d’un plan d’urgence alimentaire ». 

En difficulté financière, les Restos du cœur vont restreindre le nombre de leurs bénéficiaires

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Patrick Bruel: les Enfoirés « réfléchissent à des initiatives » pour venir en aide aux Restos du Cœur

Le chanteur français, figure de la troupe des Enfoirés, réagit à l’appel à l’aide lancé dimanche par le directeur des Restos du Cœur.

Face aux difficultés que rencontrent les Restos du Cœur, Patrick Bruel prend la parole. Dans une interview accordée à Midi Libre, ce visage historique de la troupe des Enfoirés, de toutes les campagnes depuis 1993, annonce que les artistes souhaitent se mobiliser pour aider l’association créée par Coluche a récolter des dons.

« On réfléchit à une initiative, ou des initiatives », déclare-t-il. « Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n’ai jamais raté une édition. »

« On en parle déjà, on a un groupe WhatsApp sur lequel on discute tous: les artistes, Anne Marcassus (productrice du spectacle des Enfoirés, NDLR) et l’équipe de production des Enfoirés », ajoute-t-il. « Et nous nous préparons à faire d’autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions. »

Les Restos du Cœur risquent-ils de disparaître ?
Les Restos du Cœur risquent-ils de disparaître ?

Dimanche, le président de l’association Patrice Douret a tiré la sonnette d’alarme en annonçant qu’il serait contraint de réduire le nombre de bénéficiaire cet hiver, à cause de la hausse des demandeurs conjuguée à l’inflation. En réponse, le gouvernement a annoncé une aide de 15 millions d’euros aux Restos du Cœur. En parallèle, la famille du milliardaire Bernard Arnault a annoncé une aide de 10 millions d’euros à l’association.

« Tout le monde est concerné »

« La solution est à la fois politique, sociale, sociétale », analyse Patrick Bruel. « En 24 heures, un élan de solidarité commence déjà à naître, il y a déjà beaucoup de mouvements, les pouvoirs publics sont réactifs, des grands chefs d’entreprise aussi, on peut saluer leur réactivité. »

« Tout le monde est concerné par ce problème, tout le monde a à cœur de réagir, je vois des réactions spontanées un peu partout », conclut-il. « Cela continue à être un magnifique effort collectif, une cause imparable (…) Tout le monde va se réunir pour faire face à cette situation. On trouvera des solutions. »

Lundi, le chanteur Julien Clerc, lui aussi figure des Enfoirés, a appelé « tous les acteurs économiques de France » à se « mobiliser » pour aider les Restos du Cœur.

L’association a déjà accueilli 1,3 million de personnes en 2023, contre 1,1 million sur l’ensemble de l’année dernière. Et ces derniers mois, son budget pour les achats alimentaires, redistribués ensuite gratuitement aux bénéficiaires, a doublé.

Si vous souhaitez soutenir les Restos du cœur en réalisant un don ou en devenant bénévole de l’association, rendez-vous dès maintenant sur leur site internet.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Les Restos du Coeur en danger : la troupe des Enfoirés planche sur « d’autres actions

Patrick Bruel, « Enfoiré » depuis 30 ans, annonce dans une interview à « Midi Libre » avoir contacté les autres artistes pour venir en aide à l’association.






Par Benoît Leroy pour Le Point


Le chanteur Patrick Bruel participe depuis 1993 aux Enfoires.
Le chanteur Patrick Bruel participe depuis 1993 aux Enfoirés.
© NICOLAS GUYONNET / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Temps de lecture : 3 min

Les artistes se mobilisent pour aider les Restos du coeur. Dans une interview accordée au quotidien Midi Libre, la figure des Enfoirés depuis 1993, Patrick Bruel, annonce son intention « trouver des solutions » pour aider l’association caritative. Et ce, au lendemain d’un appel à l’aide lancé par son président, Patrice Douret, sur le plateau de TF1. Dans le quotidien, Patrick Bruel assure que la troupe des Enfoirés « parle déjà » d’une initiative supplémentaire afin de récolter des fonds pour l’association.

À LIRE AUSSIRestos du cœur : « On ne sait pas comment sera l’hiver, mais on ne peut pas tenir la cadence »« On a un groupe WhatsApp sur lequel on discute tous, les artistes et [la productrice du spectacle des Enfoirés, ndlr] et l’équipe des Enfoirés. Nous nous préparons à faire d’autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions », explique-t-il. Et de rappeler : « Je n’ai jamais raté une édition, on donne notre temps, notre énergie et, bien entendu, aucun artiste n’a jamais touché un centime pour participer aux Enfoirés ». Désormais, il assure réfléchir avec ses acolytes à « une initiative ». Il ne précise pas, pour l’heure, à quoi celle-ci pourrait ressembler.

En dépit des sommes récoltées lors des concerts annuels des Enfoirés, ces prestations ne représentent que « 8 à 10 % des ressources des Restos », explique l’auteur-compositeur-interprète à Midi-Libre. Ces représentations, ainsi que les ventes annexes (DVD, produits dérivés, dons de partenaires, etc), contribuent néanmoins à distribuer « environ 17 millions de repas », estime Patrick Bruel. « Quand l’aventure [des Enfoirés] a commencé, personne n’imaginait qu’on serait là 38 ans après (…). Mais le constat est là : les Restos sont toujours là parce que les gens en ont besoin », se désole l’artiste auprès de nos confrères.

À LIRE AUSSILes Enfoirés expliqués en 1 minute« Cette situation, on la sentait venir, même si on n’est pas des spécialistes des chiffres et des statistiques », réagit de son côté la chanteuse Zazie toujours auprès de Midi Libre. « Il ne faut pas oublier, une fois encore sans politiser le débat, que derrière il y a une association qui pallie quelque chose qui n’est pas fait (…). Ce n’est pas normal qu’il y ait autant de gens qui soient dans cette extrême pauvreté », critique-t-elle.

15 millions d’euros de la part de l’État, vraiment ?

En plus d’une promesse de dons de la part de l’État, plusieurs enseignes de la grande distribution ont annoncé leur intention d’aider l’association. Par ailleurs, lundi, la famille de Bernard Arnault a annoncé qu’elle verserait une aide de 10 millions d’euros. Et ce, sans réclamer de défiscalisation, assure-t-on.

Dimanche soir, sur TF1, la ministre des Solidarités, Aurore Bergé, a expliqué que l’exécutif comptait débloquer une enveloppe de 15 millions d’euros à destination des Restos du cœur. Néanmoins, il semblerait qu’une partie de la somme était déjà promise avant l’appel au secours de Patrice Douret, quelques heures plus tôt.

Selon TF1 Info, citant le patron des Restos, une aide de 10 millions d’euros était sur la table avant ce dimanche. Un montant dont se défend l’entourage de la ministre, contacté par nos confrères lundi. Dans les faits, il pourrait s’agir d’un versement de l’aide publique plus rapidement que prévu. Le reste de l’enveloppe, environ cinq millions d’euros donc, sera octroyé grâce au plan « Mieux manger pour tous ».

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

EXCLUSIF MIDI LIBRE. Difficultés des Restos du cœur : « On est dans une urgence totale », alerte Zazie, membre des Enfoirés

L’appel au secours lancé par les Restos du cœur peut avoir la vertu de « remobiliser l’Etat », souligne, dans Midi Libre, la chanteuse, qui rappelle que l’association de Coluche « pallie à quelque chose qui n’est pas fait », sans politiser pour autant le débat.

Zazie, l’une des artistes emblématiques de la troupe des Enfoirés, réagit dans Midi Libre aux difficultés que rencontrent les Restos du cœur.

« Cette situation, on la sentait venir, même si on n’est pas des spécialistes des chiffres et des statistiques, » confie la chanteuse.

« Chaque année, je parle avec le président des Restos du cœur, j’en ai vu passer plusieurs, et on voit que la problématique change, le profil des gens change, leur nombre augmente. On voit bien qu’il y a de plus en plus de gens qui sont dans une pauvreté extrême, qui ont du mal à joindre les deux bouts », souligne-t-elle.

« Remobiliser l’Etat »

« 200 000 personnes de plus ont été accueillies aux Restos cette année, il faut les aider, c’est 22% de plus, c’est énorme, alors que chaque année on avait des hausses de 7 à 8%. Et on peut voir maintenant dans les personnes accueillies des étudiants démunis. Ce n’est pas normal qu’il y ait autant de gens qui soient dans cette extrême pauvreté. C’est un peu l’Etat du monde et de la France », déplore Zazie.

« Malheureusement, cet appel au secours, ce n’est pas un scoop, mais c’est bien de le faire pour pouvoir remobiliser l’Etat, sans politiser le débat. Bien sûr que l’Etat donne aux associations un minimum de choses, mais là on est dans une urgence totale. Il y a des réactions de l’Etat, de Bernard Arnault, tant mieux, c’est bien que les ultra-riches réagissent ainsi pour partager », explique l’artiste, investie de longue date, notamment aux côtés de Patrick Bruel et Pascal Obispo, dans la troupe solidaire créée par Coluche.

« On reste des Enfoirés »

Un concept unique au monde qui donne une autre forme de visibilité aux Restos du cœur grâce à ce programme qui réunit plusieurs millions de téléspectateurs chaque année devant TF1.

« Nous autres Enfoirés, on reste des Enfoirés, on est une espèce de vitrine, on sait par certains sondages que des gens osent pousser la porte des Restos du cœur parce qu’ils ont vu les Enfoirés, ce qui n’est pas rien parce qu’il y a la honte, il y a toutes ces difficultés-là », observe la chanteuse.

 » On est tous extrêmement tristes »

« On est tous extrêmement tristes de la situation et en même temps frustrés car, dans le meilleur des mondes, les Restos du cœur ne devraient pas exister. Malheureusement c’est une institution, mais il ne faut pas oublier, une fois encore sans politiser le débat, que derrière il y a une association qui pallie à quelque chose qui n’est pas fait », observe Zazie.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Restos du Cœur : vers une possible faillite

Dimanche soir, sur le plateau du journal télévisé de TF1, Patrice Douret, président des Restos du Coeur a dénoncé une situation intenable et inédite depuis la création de l’association en 1985 par Coluche. A tel point qu’une fermeture est envisageable si rien ne change d’ici trois ans. Une perspective terrifiante pour plus d’1 million de personnes bénéficiaires des Restos du Coeur.

Pilier du secteur caritatif français, l’organisation distribue chaque jour près de 400.000 repas. Un chiffre en augmentation de 35% par rapport à 2022 alors que l’année est loin d’arriver à son terme et que la période hivernale est la plus dense pour l’association. Patrice Douret estime à 150.000 le nombre de personnes qui se présenteront cet hiver aux portes des Restos du Coeur et seront refusées alors qu’elles auraient été acceptées avant la crise. Pourquoi ? Car, “il manque 35 millions d’euros, soit un peu moins de 20% du budget annuel de l’association pour finir l’année”. Comment expliquer ces difficultés ? Les raisons sont au nombre de trois.

Publicité

Publicité

L’inflation : un ticket de caisse à 5 millions d’euros par semaine

Déjà, en mai dernier, Patrice Douret publiait une tribune alarmiste sur l’aggravation de la précarisation des Français et in fine des Restos du Coeur en raison de l’inflation. “Cet hiver, nous avons accueilli 22% de personnes supplémentaires par rapport à 2022. C’est la hausse la plus massive et la plus rapide à laquelle notre association doit faire face depuis sa création, il y a près de quarante ans !”

Contrairement à ce que l’on serait tenté de penser, la hausse des prix n’a pas engendré une diminution des dons financiers ou des collectes alimentaires. “Nous ne souhaitons absolument pas culpabiliser nos donateurs qui continuent de répondre régulièrement présents”, souligne l’association auprès de Capital.fr. Sur la période 2021-2022, les Restos du Coeur ont récolté 576,3 millions d’euros, dont plus de 74% proviennent de la générosité du public. Le reste se partage entre les concours et subventions publics (21%) et les ventes de billets et produits dérivés du spectacle des Enfoirés (1,5%).

Publicité

Le fait est qu’un tiers des produits distribués sont achetés par les Restos du Coeur, donc soumis au prix du marché. “En quelques mois nous avons vu notre budget hebdomadaire doublé, passant de 2,5 millions d’euros en décembre dernier à 5 millions d’euros aujourd’hui”, rapporte l’association. Il semblerait que l’appel à l’aide lancé dimanche soir ait été entendu par les acteurs de la grande distribution. Du moins, deux d’entre eux se sont depuis manifestés à l’instar de Carrefour et Intermarché. Le patron de ce dernier a annoncé des dons à hauteur de 1 million d’euros ainsi que l’ouverture de jours de collecte supplémentaires. Le lendemain c’était au tour du grand patron de LVMH, Bernard Arnault et sa famille d’annoncer le versement d’une aide de “10 millions d’euros” à l’association. “Cette contribution d’urgence répond à l’appel lancé par l’association, qui demeure à la recherche de fonds complémentaires pour finaliser son budget annuel”, écrit la famille dans un communiqué.

Hausse de la précarité : 60% des bénéficiaires vivent avec 560 euros par mois

Publicité

Publicité

L’inflation est certes responsable d’une grande partie de l’instabilité financière des Restos du Cœur, mais elle est surtout révélatrice d’une tendance croissante qui se confirme au fil des années : l’augmentation de la précarité en France. Depuis le début de l’année, l’association a accueilli 1,3 million de personnes, contre 1,1 million en 2022.

“Sur l’ensemble des personnes qui bénéficient de nos actions, 60% vivent avec la moitié du seuil de pauvreté, soit environ 560 euros par mois. C’est 10% de plus que l’an dernier. Parallèlement à cela, 50% d’entre eux ont moins de 25 ans et 40% ont moins de 18 ans. Et à côté de ça, nous recevons de nouveaux profils que l’on accueillait pas auparavant comme les travailleurs précaires, jeunes et moins jeunes… Nous sommes donc confrontés depuis trois ans à des situations toujours plus compliquées et qui demandent toujours plus de moyens”, résume un salarié de l’association, non sans émotion.

Pendant et après le Covid, toutes les associations caritatives et humanitaires ont vu leur nombre de bénéficiaires explosé mais pas leur budget. Et puis l’inflation a suivi, enfonçant un peu plus le clou de la précarité en France et renforçant l’importance de ces structures. Une situation qui ne peut se décanter selon les Restos du Cœur qu’en œuvrant “ensemble avec les pouvoirs publics”, jusqu’ici aux abonnés absents.

Publicité

Des pouvoirs publics aux abonnés absents

“Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas eu un dialogue avec les pouvoirs publics”, regrette l’association. “Maintenant, la balle est dans leur camp”. Et il semblerait que le gouvernement l’ait saisi. Hier soir, dans la foulée de l’intervention de Patrice Douret, la ministre des Solidarités Aurore Bergé a, quant à elle, annoncé qu’elle allait débloquer 15 millions d’euros pour venir en aide aux Restos du Coeur. Ce à quoi s’ajouteront une enveloppe de 6 millions d’euros dédiés à l’achat de couches et du lait infantile à destination des enfants les plus dans le besoin.

“C’est très en deçà, (…) il faudra beaucoup plus”, a réagi ce matin Yves Mérillon, le porte-parole des Restos du Coeur sur France Info. Avant d’ajouter : “Sur ces 15 millions d’euros, il y en a 10 qui étaient déjà dans le tuyau, donc la vraie augmentation est de 5 millions d’euros.” Soit à peine un cinquième de la somme manquante. D’autant que si les Restos du Cœur venaient à mettre la clé sous la porte, cela créerait un report des bénéficiaires vers d’autres associations, elles aussi fortement impactées par la crise covid et l’inflation. “Nous ne sommes pas seuls dans cette situation et nous avons tous besoin de réponse (et d’action). La question qui se pose est quand nous prendrons nous au sérieux ?”.

Recevez nos dernières news Tous les jours, la sélection des principales infos de la journée.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

EXCLUSIF MIDI LIBRE. Difficultés des Restos du cœur : les artistes « réfléchissent à une initiative », annonce Patrick Bruel

Patrick Bruel, l’artiste qui compte le plus grand nombre de participations aux Enfoirés, réagit dans Midi Libre face aux difficultés que rencontrent les Restos du cœur.

Les Restos du cœur connaissent des difficultés, au point d’envisager de réduire le nombre de bénéficiaires, en tant qu’artiste investi de très longue date dans les rouages des Enfoirés, la situation vous inquiète-t-elle ?

Quand l’aventure a commencé, personne n’a imaginé qu’on serait là 38 ans après. On ne pensait pas qu’on aurait encore besoin des Restos du cœur dans un pays développé, dans un monde civilisé. Mais le constat est là : les Restos sont toujours là parce que les gens en ont besoin.

On se retrouve aujourd’hui avec + 22 % de personnes accueillies à l’issue de la campagne d’hiver, + 35% en fin d’été, 170 millions de repas distribués contre 14 millions l’année précédente. Le besoin est grandissant.

1 300 000 personnes sont accueillies, c’est 200 000 de plus que l’année précédente et 50 % ont moins de 25 ans, dont 125 000 bébés !

Et les Enfoirés représentent uniquement 8 à 10 % des ressources des Restos, mais environ 15 millions de repas sont distribués ainsi grâce à la billetterie, au merchandising, aux ventes de CD/DVD, aux ventes d’images, aux dons des partenaires.   

Et, selon une enquête interne, 17% des personnes accueillies passent la porte des Restos, car les Enfoirés leur donnent confiance, c’est un élément très important.

Constater que les Restos du cœur ne sont plus en capacité d’accueillir tout le monde, c’est un crève-cœur pour les bénévoles, les artistes…

On se retrouve face à une telle demande, un tel besoin qu’il faut prendre des dispositions. On va trouver des solutions.

Les artistes envisagent-ils de prendre une initiative ?

On en parle déjà, on a un groupe Whats App sur lequel on discute tous, les artistes et Anne Marcassus (productrice du spectacle des Enfoirés, NDLR) et l’équipe des Enfoirés. Et nous nous préparons à faire d’autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions.

On réfléchit à une initiative. Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n’ai jamais raté une édition, on donne notre temps, notre énergie et bien entendu aucun artiste n’a jamais touché un centime pour participer aux Enfoirés. C’est bien de le préciser pour ceux qui pourraient avoir des doutes. 

C’est une histoire, c’est une famille, c’est se sentir utile, être utile. Donc tout le monde va se réunir pour faire face à cette situation.

Mais, aujourd’hui, comment on peut imaginer qu’en France, au cœur de l’Europe, en 2023, il y ait autant de gens qui ne mangent pas à leur faim.

La solution peut être notamment politique, passer également par un élan de solidarité supplémentaire dans le secteur privé ?

La solution est à la fois politique, sociale, sociétale. En 24 heures, un élan de solidarité commence déjà à naître, il y a déjà beaucoup de mouvements, les pouvoirs publics sont réactifs, des grands chefs d’entreprise aussi, on peut saluer leur réactivité.

Tout le monde est concerné par ce problème, tout le monde a à cœur de réagir, je vois des réactions spontanées un peu partout. Cela continue à être un magnifique effort collectif, une cause imparable.

Quel message souhaitez-vous adresser aujourd’hui ?

Toutes les solutions, toutes les initiatives, toutes les énergies et tous les gestes de solidarité seront les bienvenus.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Crise aux Restos du Coeur : la troupe des Enfoirés “réfléchit à une initiative”

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur sont une association, qui a pour but d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes. En difficulté financière, l’association s’est résignée cet hiver à réduire le nombre de bénéficiaires de leur aide alimentaire.

Patrick Bruel, l’artiste qui compte le plus grand nombre de participations aux Enfoirés, s’est confié dans les colonnes de Midi Libre concernant les difficultés de l’association. “Constater que les Restos du Cœur ne sont plus en capacité d’accueillir tout le monde, c’est un crève-cœur pour les bénévoles, les artistes…” a-t-il confié. L’interprète de Au café des Délices a évoqué une initiative que les artistes entendent mettre au point pour aider l’association. “On en parle déjà, on a un groupe Whatsapp sur lequel on discute tous, les artistes et Anne Marcassus (productrice du spectacle des Enfoirés, NDLR) et l’équipe de production des Enfoirés. Et nous nous préparons à faire d’autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions. On réfléchit à une initiative, ou des initiatives. Tout ce qui concerne les Restos du Cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n’ai jamais raté une édition, on donne notre temps, notre énergie et bien entendu aucun artiste n’a jamais touché un centime pour participer aux Restos du Cœur.” a-t-il révélé. Une affaire à suivre…

PHOTOS – Tensions ou amitiés, Muriel Robin, Michèle Laroque, Pascal Obispo…, ces artistes dévoilent les coulisses des Enfoirés

Une aide pour les Restos du Coeur

Répondant à l’appel des Restos du Cœur, contraints de réduire cet hiver le nombre de bénéficiaires de leurs distributions alimentaires en raison de difficultés financières, la ministre des Solidarités, Aurore Bergé, leur a promis ce dimanche 3 septembre une aide supplémentaire de 15 millions d’euros. “On va aider les Restos du Cœur avec 15 millions d’euros mis sur la table pour les aider à passer cette période, et s’assurer que les Français les plus modestes soient accompagnés”, a fait savoir la ministre au Journal de 20 heures de TF1. La ministre des Solidarités a aussi lancé unappel solennel aux grandes entreprises” pour qu’elles se mobilisent “pour l’aide au plus fragiles.

Crédits photos : CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.