Actu nationale: Corse: nouvelles interpellations dans les milieux nationalistes #France

actu nationale corse nouvelles interpellations dans les milieux nationalistes france

Actu nationale: Corse: nouvelles interpellations dans les milieux nationalistes #France

Voici un encart que notre staff est heureuse de communiquer ici sur notre blog. La thématique est « Actualité française ».

Présenté sous la signature «», l’auteur est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour d’autres éditoriaux qu’il a publiés sur le web.

Sachez que la date de publication est 2022-12-05 16:40:00.

Ouvrages sur le même thème:

Ces Bretons qui ont fait la France.,Fiche de l’éditeur. Disponible à CULTURA.

Lucie sous la pluie.,Référence de ce livre.

Cet article, qui traite du thème « Le réseau des Enfoirés », vous est spécialement suggéré par les-enfoires.net. La chronique est reproduite du mieux possible. Dans le cas où vous souhaitez apporter quelques précisions concernant le domaine de « Le réseau des Enfoirés » vous pouvez solliciter notre rédaction. La destination de les-enfoires.net est de débattre de Le réseau des Enfoirés dans la transparence en vous apportant la connaissance de tout ce qui est en lien avec ce sujet sur la toile Connectez-vous sur notre site les-enfoires.net et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des futures publications.

actualites francaise energies renouvelables le gouvernement veut rattraper le retard francais france

Actualités française: Énergies renouvelables : le gouvernement veut rattraper le retard français #France

Voici les « bonnes pages » d’un dossier que nous venons de voir sur internet. Le thème va certainement vous convenir. Car le thème est « Actualité française ».

Le chroniqueur (identifié sous la signature ) est connu et fiable.

Sachez que la date d’édition est 2022-12-05 08:52:00.

L’article d’origine dont il s’agit :

Bibliographie :

Histoire de l’Europe/Absolutisme et Lumières.,Référence de ce livre.

Le tour de France et la France du tour.,Clique ICI .

Cet article, qui traite du thème « Le réseau des Enfoirés », vous est spécialement suggéré par les-enfoires.net. La chronique est reproduite du mieux possible. Dans le cas où vous souhaitez apporter quelques précisions concernant le domaine de « Le réseau des Enfoirés » vous pouvez solliciter notre rédaction. La destination de les-enfoires.net est de débattre de Le réseau des Enfoirés dans la transparence en vous apportant la connaissance de tout ce qui est en lien avec ce sujet sur la toile Connectez-vous sur notre site les-enfoires.net et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des futures publications.

informations nationale un comite de lonu defend assa traore face a des syndicats policiers france

Informations nationale: Un comité de l’ONU défend Assa Traoré face à des syndicats policiers #France

Voici un éditorial que nous sommes heureux de livrer ici sur notre site. La thématique est « Actualité française ».

Identifié sous la signature «», le journaliste est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour d’autres encarts qu’il a publiés sur internet.

L’article :

Ce thème répond à vos interrogations vous aimerez également ces ouvrages:

Génie de la France.,Présentation de l’ouvrage.

Photographie/Personnalités/G.,L’ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Photographie/Sociétés et Organisations/Centre national de la photographie.,Infos sur l’ouvrage. Disponible à CULTURA.

Cet article, qui traite du thème « Le réseau des Enfoirés », vous est spécialement suggéré par les-enfoires.net. La chronique est reproduite du mieux possible. Dans le cas où vous souhaitez apporter quelques précisions concernant le domaine de « Le réseau des Enfoirés » vous pouvez solliciter notre rédaction. La destination de les-enfoires.net est de débattre de Le réseau des Enfoirés dans la transparence en vous apportant la connaissance de tout ce qui est en lien avec ce sujet sur la toile Connectez-vous sur notre site les-enfoires.net et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des futures publications.

actualites francaise antoine griezmann lequilibre des bleus

Actualités française: Antoine Griezmann, l’équilibre des Bleus

Publié le : 03/12/2022 – 15:51

La France, championne du monde en titre, affronte la Pologne dimanche 4 décembre en huitième de finale au stade Al-Thumama de Doha. Antoine Griezmann, très en vue depuis le début du Mondial, fera parler son expérience dans son rôle entre la défense et les attaquants tricolores.

De notre envoyé spécial au Qatar,

Pour la troisième phase finale de Coupe du monde de sa vie, Antoine Griezmann est plus serein que jamais. Le numéro 7 des Bleusroyal depuis le début du tournoi, s’est vu gommer son premier mais au Qatar, face à la Tunisie. Pas de quoi en faire un drame. Mettre la balle au fond des filets n’est pas une priorité.

Son rôle ici en 2022 : être dans la relation entre la défense et les attaquants. « Avec trois joueurs devant moi, j’ai plus de possibilités, de choix (…) Je suis peut-être moins proche de la surface adverse, dit-il. Je ne vais pas tirer cinquante fois par match. Je ne me prends pas la tête par rapport au but (il reste sur une série de douze matches sans repère en sélection, NDLR). Je pense que l’équipe a besoin de moi plus dans le cœur du jeu. Sur un besoin de cet équilibre. Sans une grande défense tu ne gagnes pas les grandes compétitions ».

« Il y a toujours ce petit stress, cette petite adrénaline »

À 31 ans, le joueur de l’Atletico Madrid semble dévorer cette coupe du monde, et laisse petit à petit de côté une grande partie du stress lié à ce genre d’événement. « Je racontais à Mattéo (Guendozi) et Jordanie (Veretout) que ce qu’ils ont ressenti contre la Tunisie, je l’ai ressenti contre l’Australie au premier match. Ce stress, les jambes lourdes, tu ne sens pas le ballon… Et dès le deuxième match, c’est parti. En 2018, c’était presque tous les matchs comme ça. Et alors en 2014, ce n’était pas moi, je ne pouvais pas jouer. Plus on avance, plus on joue les compétitions, plus on se relâche, mais il y a toujours ce petit stress, cette petite adrénaline. »

Si la France fait partie des équipes que l’on imagine championne du monde le 18 décembre prochain, pour Antoine Griezmann, c’est encore loin. « La Pologne, ça va être compliqué, on n’est pas en quarts. C’est un huitième de Coupe du monde, et on a vu qu’on peut perdre contre n’importe quelle équipe ». Réaliste, Griezmann ne peut pas oublier l’élimination de la France lors du dernier Euro par la Suisse, en huitièmes de finale.

Après avoir vécu des moments difficiles à Barcelone et lors de son retour à l’Atlético, Griezmann se dit aujourd’hui « en pleine confiance ». L’enfant de Mâcon, jugé trop frêle par plusieurs centres de formation, repéré in extremis par le club basque de la Real Sociedad, avait été ému aux larmes lors de l’élimination de la France face à l’Allemagne au Brésil en 2014.

Dans le cœur du public français

Depuis, celui qui deviendra deux années plus tard meilleur joueur et meilleur buteur de l’Euro 2016 en France est largement entré dans le cœur du public français. Sa personnalité amusante et ses célébrations parfois fantasques font vibrer les gamins et tous les supporters de « Grizou ». Antoine Griezmann est revenu sur sa relation avec le sélectionneur Didier Deschamps : « Je lui dois tout », lancé le numéro 7. « Commeneur sélection, si tu n’aimes pas un joueur, tu ne l’appelles pas. Antoine Griezmann, je le connais bien et je l’apprécie beaucoup », répond Didier Deschamps.

Pour la France, après la défaite contre la Tunisie, l’heure est désormais au rebond face à la Pologne qui s’appuie sur un buteur hors normes, Robert Lewandowski, auteur de sa première réalisation en Coupe du monde face à l’Arabie saoudite . Discipliné dans la récupération du ballon, Antoine Griezmann semble s’épanouir dans son nouveau rôle de relais de milieu droit.

Une raison supplémentaire de le suivre face aux Aigles blancs. En Coupe du monde, les deux nations ne se sont croisées qu’à une seule reprise en 1982. La Pologne de Boniek avait alors dominé la France de Tigana (3-2). La Pologne n’avait plus atteint les huitièmes de finale depuis le Mondial 1986 au Mexique.

A lire sur le même propos:

Comment la France se réconcilie avec l’excellence.,A lire. . Disponible sur internet.

Mélenchon : la chute.,Référence litéraire.

Une histoire des transmutations biologiques/Bibliographie.,Redirection vers la description complète.

Cet article, qui traite du thème « Le réseau des Enfoirés », vous est spécialement suggéré par les-enfoires.net. La chronique est reproduite du mieux possible. Dans le cas où vous souhaitez apporter quelques précisions concernant le domaine de « Le réseau des Enfoirés » vous pouvez solliciter notre rédaction. La destination de les-enfoires.net est de débattre de Le réseau des Enfoirés dans la transparence en vous apportant la connaissance de tout ce qui est en lien avec ce sujet sur la toile Connectez-vous sur notre site les-enfoires.net et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des futures publications.

Les Enfoirés 2023 : une figure emblématique de la troupe annonce son grand retour

Nos confrères de Télé-Loisirs, jeudi 1er décembre 2022, ont révélé une bonne nouvelle pour les fans des Enfoirés. Pour les prochains spectacles, qui auront lieu en janvier 2023, ils vont retrouver une figure emblématique de la troupe.

Belle nouvelle pour les fans des Enfoirés et de Mimie Mathy. Pour l’édition 2023, ils vont avoir la chance de retrouver Mimie Mathy. En effet, lors de l’édition précédente, la comédienne avait dû déclarer forfait pour des raisons de santé. « L’année dernière, je me suis fait opérer du dos. Je n’avais pas pu y aller. Je suis contente de retrouver les copains et de repartir pour une semaine très intense mais riche en retrouvailles et partage. J’ai aussi hâte aussi de retrouver le public. Deux ans qu’on n’en avait pas« , a ainsi révélé Mimie Mathy dans les colonnes de Télé-Loisirs, jeudi 1et déccembre 2022.

L’interprète de Joséphine, ange gardien va ainsi pouvoir retrouver le public des Enfoirés le temps de six concerts, qui se tiendront du 12 au 16 janvier (avec une double séance le dimanche 15 janvier). Deuxième belle nouvelle pour la célèbre actrice, les concerts auront lieu dans sa ville natale, à Lyon, dans la Halle Tony Garnier. Crise de la Covid-19 oblige, même si le public sera de retour, la fosse debout, où règne habituellement une grande ambiance, sera absente puisque toutes les places mises en vente sont des places assises, au prix allant de 75 à 85 euro. Mais rien ne pourra gâcher la joie de Mimie Mathy, qui s’était dite très déçue de ne pas pouvoir participer aux concerts l’an passé.

Pourquoi Mimie Mathy était absente des Enfoirés en 2022 ?

Invitée d’Europe 1 en décembre 2021, la comédienne avait expliqué qu’elle devait subir « une petite intervention » au début de l’année 2022. « Je ne suis pas sûre d’y être. Mais je fais tout pour y être de toute façon. Rien de grave, c’est juste un contrôle de routine de mon dos qui est un peu fichu bizarrement. J’espère pouvoir être là, mais ce n’est pas sûr. Mais en tout cas, c’est en préparation. Tout le monde est sur le coup. Et moi, quoi qu’il se passe, je serai là par la pensée« , avait-elle ainsi déclaré.

Pour toutes les personnes qui n’auront pas la chance de pouvoir assister en direct aux différentes représentations de la troupe, le show sera diffusé début mars 2023 sur TF1. La chaîne privée n’a toutefois pas encore communiqué sur le jour de diffusion. Comme Mimie Mathy, Jenifer signera aussi son grand retour parmi les Enfoirés. En effet, en 2021 elle était enceinte, et l’an passé, elle était touchée par la Covid-19. Il y aura également Patrick Bruel, Amel Bent, Nolwenn Leroy, Jean-Louis Aubert, Patrick Fiori, Lorie, MC Solaar, ou encore Zazie. Lors de la précédente diffusion du concert des Enfoirés, au profit des Restos du coeur, beaucoup de monde s’était installé devant son poste de télévision. Selon Médiamétrie, le programme a rassemblé 7,97 millions de fans, soit 37,2% du public âgé de quatre ans et plus (4+) jusqu’à 22h43. De quoi laisser supposer que la prochaine édition sera une nouvelle fois un grand succès.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Les Enfoirés 2023 : l’anecdote improbable derrière la photo emblématique de Coluche

La suite après cette publicité

NEWS
LETTERS

du fun, des news, des bons plans… what else ?

Connu comme le fondateur des Restos du cœur, Coluche a vu sa photo devenir l’un des emblèmes des Enfoirés. Mais l’histoire derrière celle-ci n’est pas anodine.

Un contexte saugrenu. Il y a près de quarante ans, en 1985, Coluche fondait Les Restos du cœur. Quelques mois plus tard, peu de temps avant sa mort, c’est lui aussi qui animait une soirée sur TF1 durant laquelle de nombreux artistes et personnalités se sont réunis. Il s’agissait là de la première soirée des Enfoirés. Depuis 1992, le concert des Enfoirés a lieu tous les ans. Pour rendre hommage à celui qui est à l’origine de tout, une photo emblématique de Coluche a été juxtaposée au logo des Restos du cœur. Devenue l’une des photos les plus connues de celui dont le vrai nom était Michel Colucci, ce cliché de Gaston Bergeret n’a pas une histoire banale.

En 2015, Romain et Marius Colucci étaient les invités de Thomas Sotto sur Europe 1. À cette occasion, les deux fils de Coluche en ont profité pour révéler les secrets de cette photo. Alors qu’il était à Cannes pour le Festival en juin 1985, le photographe réclamait une photo au comédien qui ne semblait pas décidé à lui accorder du temps. “À un moment il lui a dit : ‘Tiens, si tu veux là j’ai deux minutes tu peux faire ta photo’. En fait, il est allé aux toilettes et il a laissé la porte ouverte”, a raconté Marius Colucci. Une anecdote qui vient apporter beaucoup d’humour à cette photo pleine de douceur.

La suite après cette publicité

L’histoire de l’hymne demandé par Coluche

Outre les coulisses de la photo devenue indissociable des Restos du cœur et des Enfoirés, l’hymne a, lui aussi, rapidement convaincu tout le monde. Pourtant, son compositeur, Jean-Jacques Goldman, n’aura pas eu droit à plus d’une semaine pour la préparer. En décembre 1985, Coluche rentre dans la loge du chanteur et lui confie cette mission. “Il nous faudrait une chanson pour les Restos du cœur, un truc qui cartonne, qui nous fasse gagner beaucoup d’argent. Toi tu sais faire”, lance-t-il à l’artiste en lui demandant qu’elle soit prête pour la semaine suivante, rapporte Le Figaro. La suite montrera qu’effectivement Jean-Jacques Goldman sait faire des chansons qui “cartonnent”.

Louise Leboyer

Journaliste

Culture, mode, sport, santé, gastronomie, de nombreux sujets passionnent Louise, en particulier lorsqu’ils touchent à des problématiques sociétales. Du dernier défilé à la nouvelle sortie série, elle décortique l’actualité et …

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Les Enfoirés 2023 : ce célèbre chanteur qui ne rejoindra pas la troupe

La suite après cette publicité

NEWS
LETTERS

du fun, des news, des bons plans… what else ?

La tournée 2023 des Enfoirés ara lieu en janvier. Une quarantaine d’artistes seront présents. D’autres ont pris leur distance.

La prochaine tournée des Enfoirés aura lieu du 12 au 16 janvier 2023. Comme chaque année, des dizaines de célébrités, chanteurs, mais aussi comédiens ou sportifs, vont se mobiliser au profit des Restos du Cœur. Six spectacles auront lieu durant cette période. Ils sont nombreux à répondre encore à l’appel de Coluche afin de lutter contre la misère. Parmi les participants historiques, on retrouve Jean-Jacques Goldman (qui a pris sa retraite depuis), Zazie, Muriel Robin…

Toutefois, bien que conviés et solidaires de ce travail, certains chanteurs ne souhaitent pas y participer. D’autres ont arrêté après quelques concerts. C’est notamment le cas d’un chanteur très populaire dans les années 1970 et 1980 pour deux tubes : La Ballade des gens heureux et Si j’étais président. Il s’agit bien sûr de Gérard Lenorman.

« Une question d’âge »

Début novembre, le chanteur a été interrogé par le média belge Télépro sur sa relation avec la troupe. « J’ai fait un truc avec les Enfoirés », s’est-il remémoré. Mais il n’est jamais devenu un régulier de la bande. Pourquoi ? « Pourquoi pas », a -t-il éludé avant d’évoquer une autre raison. « Peut-être une question de génération aussi ? J’ai passé les 23 ans », a plaisanté le chanteur de 77 ans. Il dit cependant avoir l’impression « de ne pas avoir d’âge au fond ».

Au cours des années, plusieurs autres artistes ont pris leur distance avec les Enfoirés. S’ils saluent le travail des Restos du Cœur, ils ne se retrouvent plus toujours dans la forme du concert. Johnny Hallyday lui-même, après avoir participé à plusieurs concerts, avait arrêté en raison d’un côté « kermesse » dans lequel il ne se retrouvait pas. Même décision pour Renaud qui, tout en souhaitant le meilleur aux Restos du Cœur, déplorait le manque d’engagement des artistes de la troupe contre les inégalités et les injustices.

Victor Lefebvre

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Replay TF1 Restos du Coeur – 2020 Le Pari(s) des Enfoirés

Restos du Coeur - 2020 Le Pari(s) des Enfoirés

Indisponible depuis le 02/12/2022  

Replay TF1

25/11/2022 à 21h25 1h26min 38 vues

Résumé

En janvier 2020, les Enfoirés ont enflammé l’AccorHotels Arena de Paris lors de sept concerts exceptionnels. Fidèles à l’appel lancé par Coluche dès 1985, quarante-six artistes de renom ont répondu présent, dans une ambiance festive et chaleureuse.Ce spectacle est placé sous le signe de Paris, la Ville Lumière surnommée aussi  » La Ville de l’Amour « . Les Enfoirés nous invitent à nous perdre dans les rues de Paris pour mieux nous emporter… De beaux moments d’émotion sont également au rendez-vous avec des hommages rendus par les artistes à Dalida et Johnny Hallyday. De l’émotion encore avec le retour de Véronique Sanson, Enfoirés de la toute première tournée en 1989, après 20 ans d’absence, et celui aussi de Muriel Robin. Le spectacle s’ouvre au son de Le temps des cathédrales, un morceau signé Luc Plamandon et Richard Cocciante issu de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, et Quand la musique est bonne signé Jean-Jacques Goldman. Les 21 tableaux, dont 10 sketchs, se succèdent en mêlant poésie, émotion, grains de folie et nostalgie. Entre Mourir sur scène, Vivre pour le meilleur, Visiteur et voyageur, Tout oublier, Déjeuner en paix, Your song ou Juste une illusion, les artistes nous entraînent dans Paris entre Notre-Dame, le Musée Grévin, le Musée du Louvre et La Joconde à travers des jeux de scène et de lumières époustouflants.Les  » petits nouveaux  » de la promotion 2020 à faire leur entrée parmi la troupe sont Vitaa, Helena Noguerra, Maëlle, Inès Reg, Alice Pol, Black M et Boulevard des Airs.Mais aussi des invités exceptionnels : la présence du joueur international français de basket-ball Tony Parker et de la capitaine de l’équipe de France féminine de football Amandine Henry. Quarante-six artistes issus de tous les milieux interprètent le single des Enfoirés 2020, A côté de toi, écrit par Boulevard des Airs et Tibz, et sont présents sur scène.


 Replay TV par chaîne

Replays les plus vus

 Replays au hasard

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Spectacle A Portée D’Chœur : « Les Enfoirés du Morbihan » au palais des congrès de Pontivy

La Compagnie A portée d’Chœur, qui aime à s’appeler les « Enfoirés du Morbihan », en référence à la célèbre formation caritative, termine leur tournée par Pontivy samedi 26 novembre au palais des congrès. « À Auray, où tout a commencé en 1999, et à Vannes, le spectacle a affiché complet, nous espérons qu’il en sera de même à Pontivy, dernière date. Pour l’instant, nous en sommes à 370 réservations sur une salle qui en compte 680. Nous sommes plus de trente sur scène pour un objectif caritatif. Tous les bénéfices seront reversés aux Restos du Cœur », encourage Erell, jeune artiste.

Pratique

Tarif : 12 €, réduit : 8 €

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.

Le président des Restos du cœur appelle à la « générosité de tous » face à l’afflux de familles en difficulté

Effets ravageurs de l’inflation, hausse des demandes, familles monoparentales fragilisées, enfants à la rue, bénévoles parfois eux-mêmes en difficulté… Patrice Douret, président des Restos du cœur, dresse un état des lieux inquiétant dans un entretien accordé à Midi Libre au moment où débute la 38e campagne d’hiver de l’association de Coluche.

La nouvelle campagne d’hiver des Restos du cœur commence cette semaine, faites-vous face à une hausse des demandes ?

Oui, elle est très claire et c’est ce qui motive mon cri d’alarme. Nous n’avons pas l’habitude d’être très alarmistes, mais là nous sommes inquiets parce qu’on constate, avant même le début de cette 38e campagne, une augmentation de 12 % du nombre de personnes accueillies, par comparaison avec l’an dernier sur la même période.

Parmi elles, 15 % sont des familles et on note une évolution assez rapide depuis le mois d’avril.

Quel est le profil de ces personnes qui frappent à votre porte ?

Ce sont des profils qu’on connaît habituellement, mais certains types de familles, de personnes, sont en plus grand nombre. Par exemple, il y a une hausse significative des familles monoparentales, avec beaucoup de mamans seules avec leurs enfants.

Ce qui explique aussi l’augmentation de 25% du nombre de bébés de 0 à 3 ans accueillis par les Restos du cœur depuis le début de l’année.

Comment analysez-vous ce phénomène ? Que dit-il de l’évolution de notre société ? 

Très clairement, aujourd’hui, on constate que l’inflation, la hausse des coûts, notamment de l’alimentation et de l’énergie, font qu’on retrouve dans les centres des Restos du cœur des personnes qui avaient encore, jusqu’à présent, un reste à vivre – c’est-à-dire ce qu’on a à la fin du mois quand on a déduit toutes les dépenses -, plus important. Aujourd’hui, il est extrêmement faible et ne permet pas de survivre.

A lire aussi : De Servian à Nîmes, au marché, supermarché, épicerie solidaire… des vies bousculées par l’inflation galopante

Ces personnes font face à des dépenses excessives, beaucoup trop fortes pour leurs ressources, notamment sur les produits pour les bébés tels que les couches, le lait, les petits pots. Tout cela est cher et, lorsqu’il y a un choix à faire, il se fait en direction des enfants, c’est normal.

C’est donc aussi l’une des conséquences directes de l’inflation…

C’est  très certainement ce qui frappe le plus fortement les plus démunis. Ce qui fait qu’un grand nombre de personnes qui étaient déjà en difficulté franchissent ce mur de la honte et viennent rejoindre les centres d’activité des Restos du cœur. Parce qu’il est trop difficile pour elles de joindre les deux bouts. Elles n’ont plus le choix.

Y a-t-il aujourd’hui, comme on le dit, de plus en plus de familles à la rue avec les enfants ?

C’est une inquiétude très récente, nous n’avons pas encore consolidé et fiabilisé les chiffres. Mais, effectivement, plus de la moitié des départements font remonter une tendance à la hausse du nombre de personnes rencontrées à la rue.

Dans certains départements, il y a plus de femmes, d’ailleurs, et quelquefois aussi des enfants, ce qu’on ne rencontrait pas auparavant. Ces personnes sont dans une situation de pauvreté extrême.

Les Restos du cœur sont-ils assez armés pour faire face à la situation, à cette hausse des demandes ?

Ce qui est certain, c’est que nous avons décidé de rester présents, de ne pas baisser les bras. Malgré la hausse des prix qui nous affecte aussi, nous ne réduisons pas l’aide apportée, ni les projets qui avaient été lancés.

Mais nous avons effectivement plusieurs inquiétudes : quelles ressources recevrons-nous, notamment, de nos donateurs ? 

Se pose aussi la question des bénévoles. Ils sont souvent eux aussi en difficulté face à l’augmentation des prix et n’ont pas toujours les moyens de continuer à assumer leurs dépenses en faveur du bénévolat. Certains ont dû reprendre un emploi alors qu’ils sont retraités. D’autres ont arrêté parce que le coût du carburant et donc des déplacements est trop cher. 

La troisième inquiétude, ce sont nos propres charges de fonctionnement. Les Restos du cœur achètent plus du tiers de ce que nous distribuons gratuitement. Et aujourd’hui l’augmentation des prix de l’alimentation, de l’énergie, nous frappe, nous aussi.

Attendez-vous, à ce sujet, une aide du gouvernement ?

L’aide, nous l’attendons d’abord pour nos bénévoles, parce que sans eux, nous ne pourrions pas maintenir nos missions et il est hors de question de faiblir devant la hausse de la précarité.

Nous demandons la transformation de la réduction fiscale qui est proposée actuellement en crédit d’impôt, pour que cela soit équitable (afin que les bénévoles non imposables puissent, eux aussi, se faire rembourser une partie de leurs frais de déplacement, NDLR). .

Sur la question de l’inflation, des coûts de l’énergie qui pèse aussi sur vos charges, vous n’avez pas de dispositif d’aide des services publics ?

Non, aucun. Une aide sur les dépenses d’énergie, un bouclier tarifaire sur les carburants ont été évoqués, mais aujourd’hui je n’ai aucune précision, ni surtout décision qui irait dans ce sens-là, tout au moins pour nous, Restos du cœur.

Et il y a aujourd’hui un vrai risque d’effet ciseaux entre nos dépenses et nos ressources. Nous serons extrêmement attentifs à l’évolution de la précarité, mais aussi de nos dépenses. Nous avons déjà mis en place un certain nombre d’actions en interne pour rationaliser, mutualiser, faire des économies, cumuler les contrats-cadres et les partenaires qui nous permettent de maîtriser nos dépenses.

Comment évoluent, parallèlement, les dons au moment où nombre de Français peinent à faire leurs propres courses ?

Pour l’instant, c’est stable, nous avons la chance d’avoir des Français qui nous soutiennent et sont généreux avec les Restos du cœur. L’inquiétude porte sur le mois en cours, les deux prochains mois. Car une grande partie des dons sont reçus chaque année au mois de novembre et de décembre. 

Donc oui, aujourd’hui nous sommes plutôt inquiets sur le niveau de dons que nous allons pouvoir percevoir. Parce que beaucoup de donateurs sont des personnes modestes. Et je ne suis pas en capacité aujourd’hui de dire si elles pourront nous aider. Nous comprenons très bien que les personnes en difficulté, à un moment donné, puissent se retrouver confrontés au choix de continuer à donner aux Restos du cœur, ou de remplir leur frigo.

Souhaitez-vous adresser aujourd’hui message ?

Nous avons pris nos responsabilités en ne regardant pas passer cette vague de précarité. Il n’est pas question de laisser les personnes qui comptent sur vous dans les difficultés. Nous avons donc besoin aujourd’hui de la générosité de tous.

Le spectacle des Enfoirés est l’une de vos ressources importantes. Avez-vous été finalement indemnisés, comme vous l’espériez, pour le manque à gagner lié à l’absence du public à Montpellier l’an dernier, en raison des restrictions anti-Covid ?

Nous n’avons pas reçu un seul euro ! Ni même une seule réponse écrite du ministère de la Culture à l’époque… Cela représente donc pour nous une perte sèche de 4 millions d’euros qui n’a pas été compensée.

Pour la prochaine édition, les six concerts qui auront lieu à Lyon, en janvier 2023, nous avons pu vendre toutes les places en moins de vingt-quatre heures. Nous attendons avec impatience le retour du public. Parce que c’est un moment festif exceptionnel, ce spectacle est toujours très attendu. Mais aussi parce que les Enfoirés représentent, comme vous le savez, entre 8 et 10 % des ressources des Restos du cœur. C’est indispensable.

Le but de les-enfoires.net est de rassembler en ligne des données autour de Le réseau des Enfoirés puis les présenter en tâchant de répondre du mieux possible aux interrogations du public. Cette chronique est générée du mieux possible. S’il advenait que vous décidez de présenter des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Le réseau des Enfoirés » il vous est possible d’écrire aux contacts indiqués sur notre site web. Ce texte a été trié par la plateforme les-enfoires.net sur le web pour la raison qu’il apparait dans les colonnes d’un blog voué au thème « Le réseau des Enfoirés ». D’ici quelques heures, on publiera d’autres annonces sur le sujet « Le réseau des Enfoirés ». Alors, consultez systématiquement notre blog.